calendrier
clear
Fermeture temporaire

En attendant sa réouverture début juin, le Frac Normandie Rouen poursuit ses missions de diffusion de la collection et de soutien aux artistes grâce aux outils numériques. Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux.

expand_more

En attendant sa réouverture début juin, le Frac Normandie Rouen poursuit ses missions de diffusion de la collection et de soutien aux artistes grâce aux outils numériques. Inscrivez-vous à notre newsletter et suivez-nous sur les réseaux sociaux.

Pour vous inscrire à notre newsletter, allez sur cette page

Nous vous invitons à nous suivre sur :

INSTAGRAM

FACEBOOK

TWITTER

    catalogueDiogo Pimentão "Residual Gravity"

    Prochainement disponible au Frac, le catalogue monographique "Residual Gravity" de Diogo Pimentão.

    expand_more

    Prochainement disponible au Frac, le catalogue monographique "Residual Gravity" de Diogo Pimentão.

    Dans le cadre de l’exposition monographique de Diogo Pimentão, le Frac est heureux d’annoncer la publication avec Mousse Publishing de la première monographie de Diogo Pimentão. Riche d’une dizaine de textes inédits et d’un long entretien avec l’artiste, cet ouvrage bilingue et rétrospectif dévoile les enjeux d’une pratique du dessin résolument élargie, nourrie autant par la danse que la sculpture ou encore la performance.

     

     

    Avec les textes de : Monika Branicka, Johana Carrier, Nicolas Chardon, Alfredo Cramerotti, Audrey Illouz, Pierre Leguillon, Julie Pellegrin, Paulo Pires do Vale, Delfim Sardo et Véronique Souben.

    ISBN 978-88-6749-411-8
    25 euros

    Diogo Pimentaoexposition prolongée jusqu'en juillet !
    au Frac

    Première exposition monographique en France

    expand_more

    Première exposition monographique en France

    DIOGO PIMENTÃO
    Dessiner à rebours

    du 25 janvier au 1er avril 2020 - prolongée jusqu'au 26 juillet !

     

    À la rentrée 2020, le Fonds régional d’art contemporain (Frac) Normandie Rouen invite l’artiste portugais Diogo Pimentão à investir ses espaces pour sa première grande exposition monographique en France.
    Monumentales ou discrètes, résidus ou semblables à des tôles froissées, les quarante œuvres présentées dans l’exposition retracent plus de 15 ans d’une recherche fondamentalement transversale sur le dessin qui le situe comme un artiste de référence sur la scène artistique actuelle.

     

    Performance, volume, vidéo et installation sont les multiples biais que Diogo Pimentão emprunte pour penser un dessin élargi et explorer la porosité entre corps et espace. À partir des outils élémentaires du dessinateur, le graphite et le papier, il déploie son travail dans l’espace et étend le dessin à trois dimensions, incluant son geste au cœur d’une approche performative, voire chorégraphie.
    Les murs de l’exposition deviennent des surfaces à investir où le papier joue de l’ambiguïté de son statut entre support, matière, surface et trompe-l’œil.

     

    L’approche originale de Diogo Pimentão autour du dessin se révèlera au travers d’un parcours où se mêlent travaux du début et nouvelles productions spécialement pensées pour cette exposition.

     

    L’exposition bénéficie du soutien généreux de La Fondation Calouste Gulbenkian

    Exposition en partenariat avec 

    • Portrait
      de Diogo Pimentão
    • "Component (items)", 2017
      papier et graphite
    • "SL Frontal (Mask)", 2013
      papier et graphite
    LA PHOTO A L'EPREUVE DE L'ABSTRACTION
    au Frac

    Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste

    expand_more

    Dans le cadre du Festival Normandie Impressionniste

    La Photographie à l'épreuve de l'abstraction

    Du 11 septembre au 06 décembre (sous-réserve)

     

    Programme d’expositions dans trois lieux :
    le Frac Normandie Rouen, Le Micro-Onde et le Centre Photographique d’Île-de-France

     

    Pour la quatrième édition du Festival Normandie Impressionniste, le Frac Normandie Rouen associé à ces deux centres d’art, propose un programme d’expositions dédié à la problématique de l’abstraction dans le champ de la photographie contemporaine. Ce sujet n’a en effet, jusqu’à présent, fait l’objet d’aucune exposition d’importance en France.

     

    Intrinsèquement liée à l’essor des nouvelles technologies, comme le digital, mais aussi à de véritables tendances qui parcourent aujourd’hui la photographie, la diversité des démarches qui concourent à s’interroger sur la possibilité d’une photographie contemporaine abstraite sera révélée au sein des trois expositions complémentaires.

     

    S’appuyant sur des prêts d’envergure en France comme à l’étranger, seront présentés des artistes de la jeune génération, tels Laure Tiberghien, Pauline Beaudemont, Matan Mittwoch, Xavier Antin ou encore Aurélie Pétrel mais aussi des figures majeures et incontournables de la photographie contemporaine tels Catherine Opie, Wolfgang Tillmans, James Welling, Stan Douglas, Thomas Ruff, Paul Graham et Zoe Leonard.

     

    Exposition en partenariat avec   

     

    Page dédiée à l'exposition sur le site du Festival Normandie impressionniste

     

     

    En savoir plus arrow_forward

    Les trois expositions complémentaires seront articulées autour de quatre axes.

     

    Un premier mouvement (au FRAC) amorce un retour vers l’archéologie de la photographie, de ses épreuves scientifiques jusqu’à l’apparition d’une iconographie propre à la photographie argentique.

     

    Un second (au CPIF) met à jour des approches formalistes.
    Surfaces, volumes et espaces deviennent les sujets à des compositions aux rendus abstraits parfois prenant des formes installatives.

     

    Le troisième mouvement identifié (à Micro-Onde) relève d’une approche expérimentale de la photographie mettant en évidence autant une pensée matériologique que des expérimentations scientifiques et photographiques.

     

    Finalement un quatrième mouvement (au FRAC) rassemble des artistes dont la quête d’abstraction passe par des approches liées à la nature et aux procédés technologiques.
    Alors que les paysages abstraits raniment les ramifications mises à jour par Rosalind Kraus entre l’impressionnisme et la photographie, une nouvelle esthétique voit le jour en lien avec les plus récentes possibilités d’impression et la création de programmes informatiques des plus performants qui permettent aux photographes de développer un nouveau langage, sans plus de référent au monde matériel.

     

     

    • Paul Graham
      "Agfa Agfacolor
      XRS400_New Europe, 1989"
      2011
    • Walead Beshty,
      "6 Sided Picture
      (Cyan-Magenta-Yellow-Red-Green-Blue) December 21, 2006, Los Angeles, CA, Kodak Supra", 2007, photo couleur ©D.R
      Collection Frac Grand Large
    • Laure Tiberghien,
      "Rayons#3", 2018
    • Barbara Kasten
      "Collision 4T", 2016
      fujiflex digital print, framed
      160 x 121.9 cm.
      63 x 48 in.
      © Barbara Kasten.
      Courtesy the artist, Bortolami, New York and Thomas Dane Galler
    • Pierre-Olivier ARNAUD,
      "Sans titre (Cheerleader II)"
      de la série Cheerleader, 2014

      Collection Frac Normandie Rouen
      © Pierre-Olivier Arnaud
    • Matan Mittwoch, "Waste", 2016,
      Inkjet-print on Rag paper
      Collection Frac Normandie Rouen
    clear